La vitamine

Vitamine : du latin vita (vie) et de l’anglais amine, désignant une substance sans valeur énergétique mais indispensable au bon fonctionnement de l’organisme.


La combinaison de ces deux termes met ainsi en exergue l’importance de la vitamine dans notre alimentation quotidienne. Molécule organique, la vitamine est un coenzyme (molécule qui participe au site actif d’une enzyme) qui renferme un ou plusieurs radicaux indispensables à la synthèse d’une enzyme ou d’une hormone. Si l’organisme n’est pas capable de les synthétiser, ou en quantité insuffisante, elles doivent être apportées régulièrement et en quantité suffisante par l’alimentation.


Chez l’être humain, seules trois vitamines sont synthétisées par des bactéries intestinales : la vitamine K, la vitamine B12 et la vitamine H.


Le rôle des vitamines

Les vitamines jouent donc un rôle essentiel dans notre organisme. Elles aident à lutter contre des infections en renforçant l’organisme, interviennent dans la maturation de certaines cellules et certains tissus. Elles travaillent également à la réparation des tissus abîmés, notamment dans le cadre du vieillissement pour lequel elles préviennent les apparitions prématurées et l’apparition de certaines maladies. Les vitamines participent par ailleurs au métabolisme de nombreux nutriments et micro-nutriments. La carence de vitamines peut mener à de graves maladies ou des complications, mais il est également nécessaire d’en surveiller les excès !


En général une alimentation saine (fruits, légumes, céréales, viandes,…) suffit à apporter une quantité adéquate de vitamines, en revanche lors de maladies, de certaines périodes de l’enfance (par ex. chez les bébés : nécessitent des compléments en vitamine D,…), la convalescence ou encore lors d’une mauvaise alimentation, un recours externe (consommation de vitamines) peut être envisagée.


On distingue généralement les vitamines liposolubles des vitamines hydrosolubles.

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire